Les technologies évoluent, les appareils de chauffe aussi ! De nombreuses questions se posent avant de choisir d’ implanter votre poêle, insert, ou de créer une cheminée car votre mode de chauffage doit être adapté à votre habitat ( maison - appartement ), impérativement respecter des règles et normes précises d’installation  pour de réelles questions de sécurité.

Bien sûr, vous le voulez économe, fiable, sûr, efficave, tout autant que propre pour la santé et l’environnement….mais encore :

 

L’implantation d’un insert doit respecter des règles

L’installation  d’un insert, foyer fermé ou coffret dans votre logement, n’est pas à prendre à la légère pour de réelles questions de sécurité et plus encore, avec les interactions liées désormais à la domotique. Puisque cette installation sera, de plus, encastrée dans un habillage, c’est encore plus important, puisque les problèmes éventuels seront tout simplement cachés. Or, la chaleur va se concentrer dans le coffrage/habillage si l’installation n’est pas conforme aux règles DTU 24.2 ( Document Technique Unifié ) et révéler tardivement les risques.

 

La création d’une cheminée : faire appel à un artisan certifié RGE

La base la plus importante, si l’on envisage la création d’une cheminée, est de faire évaluer au préalable  les possibilités et la configuration de vos espaces de chauffe bien avant de choisir un modèle ou une technique de combustible : seul un artisan ou installateur certifié RGE dans le domaine des équipements indépendants de chauffage au bois, ou titulaire de l’appellation QUALIBOIS ou QUALIGAZ ( si vous choisissez de combustible ) saura vous préciser la ou les possibilités de conduits, et leurs types, au cas par cas. L’avantage d’un professionnel qualifié/certifié est d’avoir chez soi l’appareil adapté à ses besoins et présenté/installé selon vos goûts, dans les règles de l’art. Certaines règles sont d’ailleurs communes avec celles relatives à l’installation des poêles.

 

Un poêle ne se place pas n’importe où dans une pièce

Outre le fait que votre poêle doit être implanté là où il procure le meilleur de ses performances en chauffant idéalement vos espaces, il doit aussi être raccordé selon des règles précises aux conduits d’évacuation des fumées et d’alimentation en air, et ne présenter aucun risque  de problème de sécurité pour l’habitat et ses occupants.

La règlementation NF DTU 24.1 P1/A1 indique que la distance de sécurité entre le conduit de raccordement et la paroi combustible ( mur en plâtre, bois…) doit au moins être équivalente à 3 fois le diamètre du conduit, avec un minimum de 37,5 cm ( correspondant à 3 fois le diamètre des plus petits tuyaux de poêle disponibles : 80 mm )

Pour la distance de sécurité entre la partie la plus proche du poêle ( arrière ou côtés selon le cas ) et la paroi combustible, c’est le fabricant du poêle qui la précise et votre installateur agréé doit vous en donner copie certifiée et s’y conformer.

Pour les murs attenants, parois ignifuges et écrans thermiques sont recommandés.

Votre sol, quel que soit son revêtement, mérite également toute l’attention nécessaire pour les retombées de salissures ou parties chaudes.

 

Chauffer plusieurs pièces avec un seul poêle/insert

Poêles et cheminées existent aussi en versions «  canalisables «  avec de grandes variations de possibilités d’un modèle à l’autre. Le principe ? Une partie de l’air chaud est envoyée via des tuyaux spécifiques en direction des pièces voisines au même étage, ou à l’étage supérieur. Dès lors le chauffage «  d’appoint » devient le chauffage principal de toute la maison.

On évitera au maximum les les systèmes avec ventilateurs trop bruyants.

Pour une installation ou rénovation de chauffage avec poêle, insert ou cheminée à Metz, en Moselle & Trois Frontières, demandez conseils et références à  votre courtier de la Maison des Travaux Metz - Jean-Bernard Devaux -